Elections régionales et Maurienne

Avec les élections circulent une multitude de « bobards », la plupart émanant du Front National.

Le CAC se sent concerné, car ces fausses informations visent à fausser le jugement des citoyens. Nous y reviendrons plus tard, car les présidentielles approchant, nous savons que nous en aurons l’occasion.

Mais il n’y a pas que le Front National. La liste Wauquiez fait campagne pour la « préférence régionale », qu’elle explique comme l’ajout, dans les appels d’offre produits par la Région, d’une clause favorisant les entreprises régionales. Or la Loi interdit toute clause géographique dans les appels d’offre. M.Wauquiez, qui a été ministre, le sait bien mais il chasse dangereusement et délibérément, par des formules choisies, sur l’idéologie du Front National.

Il nous dit aussi : « Zéro charge pour les entreprises », ça créera 10 000 emplois » : la région n’a pas le pouvoir de le décider, et le  gouvernement Hollande l’a déjà annoncé sans, pour l’instant créer d’emploi. Le risque, avec cette confusion, est de diluer le rôle de l’Etat.

Les candidats de droite accusent la région d’avoir multiplié les impôts : c’est faux. La région ne peut actionner qu’une part de la taxe sur l’essence, et le prix des cartes grises. Elle ne peut augmenter la première car elle est à son maximum partout, sauf en Poitou-Charente et en Corse, et elle n’a pas augmenté la seconde au cours du mandat..

Contrairement à ce qu’ils affirment, la région n’a pas multiplié ses dépenses de fonctionnement par trois, mais seulement augmenté 5,8%, moins que l’inflation. Sa dette a progressé que de 44¨%, et non de 400%.

Tous ces arguments frelatés déconsidèrent l’action publique.

Mme Bonnivar et M.Durbet sont tous les deux candidats sur la liste Wauquiez. Mme Bonnivar est maire-adjointe de Montaimont. M.Durbet est Maire d’Hermillon et Président du Syndicat du pays de Maurienne. Ils portent ces mensonges, mais ne s’y attardent guère.

Ils préfèrent nous dire qu’ils seront « sur le terrain ». Qu’ils le soient donc déjà là où ils exercent des responsabilités : au syndicat du pays de Maurienne dont personne ne connait les responsables. Par exemple, le contrat avec l’Etat et la Région pour accompagner le Lyon-Turin, que l’UMP, le Front National, le Parti de Gauche et EELV viennent de refuser pour la Maurienne, aurait dû être expliqué aux habitants. Il n’est même pas sur le site du SPM.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s