Encore un coup dur pour nos anciens cantons !

La politique départementale se dessine de plus en plus clairement : suppressions de postes et disparitions des services au nom des sacros-saintes économies. Aujourd’hui, c’est le collège de Cuines qui en fait les frais.

cuineLe  Conseil  départemental  envisage  de  fermer  l’internat  du  collège de Cuines déplaçant les élèves qui en bénéficiaient à St Jean de Maurienne, de cesser de fabriquer  les  repas  sur  place  en préférant une liaison froide depuis St  Jean de Maurienne  et  de transférer à  Aiguebelle  l’assistante sociale du collège.  Cette annonce est liée à la suppression  de  35  à  50  postes  de fonctionnaires  territoriaux par an jusqu’en  2020,  envisagée  par  les
élus lors de la session du 5 février.
Les collégiens, les parents d’élèves, des élus et l’association amie « Traits d’Union » manifestent, ils ont raison.  Traits d’union ne se contente pas de protester, elle fait des propositions constructives :
–  Maintenir  l’internat  au  collège  de  Cuines  car  un  regroupement  à  St  Jean  de  Maurienne  n’est  pas  adapté à la population d’élèves qui s’y trouve et qui a besoin de petites unités. Au besoin au contraire, proposer à des internes de St Jean de venir à Cuines.
–  Transformer la cuisine du collège en cuisine centrale pour le collège et les écoles
–  Accueillir l’assistante sociale dans des locaux adaptés, avec les autres services sociaux, notamment DECLICC.

Nous soutenons les propositions de « Traits d’Union » auxquelles il serait utile de réflé-
chir aussi à Aiguebelle.

Nous constatons aussi que la décision du Conseil départemental illustre pleinement la politique  actuelle :
–  Sous  prétexte  d’économies,  nos  élus  LR  ou  PS  s’attaquent  toujours  aux  dépenses  sociales  et  à  l’emploi public. On n’arrête pas de donner de l’argent aux entreprises pour qu’elles embauchent, mais  on  supprime  des  milliers  d’emplois  utiles  à  tous.  On  fait  des  rapports  richement  présentés pour  vanter  la  politique  de  développement  durable  du  Conseil  départemental,  mais  on  crée  les conditions de déplacements plus massifs en voiture individuelle.
–  On regroupe toujours dans les communes les plus importantes, préfigurant ainsi ce que sera la future grande communauté de communes de Maurienne : tout pour St Jean et les stations, rien pour les autres.

JMR

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s