LOI TRAVAIL et CHÔMAGE

Manif 9 mars 4Manif 9 mars 3Manif 9 mars 1Manif 9 mars 2Les partisans du projet de Loi El Khomri nous la présentent souvent comme une solution nouvelle, qui aurait marché ailleurs, de lutte contre le chômage, après de très nombreux autres essais infructueux. Il s’agirait de « rassurer les patrons » qui n’embaucheraient pas par peur de ne plus pouvoir licencier.

Si le chômage atteint des records dans notre pays, c’est d’abord à cause des licenciements qui ont été décidés. Les entreprises de notre région n’ont pas été en reste : ARCELOR, PRODAIR, RIO-TINTO, SOMFY, THERMPHOS … Elles l’ont fait malgré les allègements de « charges » décidées depuis longtemps déjà au nom de la lutte contre le chômage, auxquels s’est ajouté le Contrat Impôt pour la Compétitivité et pour l’Emploi depuis 2013.

Les dirigeants de ces entreprises n’ont pas peur de licencier. Ils préfèrent même le faire plutôt que d’amputer les dividendes de leurs actionnaires.

Les réelles difficultés des petits entrepreneurs qu’il faut entendre sont donc ici exploitées au profit d’autres buts.

  • La production en France est largement externalisée, c’est-à-dire que les grandes entreprises ont incité à la création d’entreprises sous-traitantes et d’entreprises de service concurrentes entre elles, auxquelles elles imposent des prix bas.
  • Elle est délocalisée, c’est-à-dire qu’une large part de cette production ou des sous-traitants sont basés dans des pays où la main d’œuvre est moins chère.
  • Elle est à « flux tendu », c’est-à-dire qu’on répond aux commandes sans faire de stock.

Ces changements ont tous été faits pour augmenter les profits car l’objectif prioritaire d’une grande entreprise est de faire un maximum de profits.

Les CDD, les entorses au repos dominical et aujourd’hui la Loi El Khomri visent non à combattre le chômage mais à adapter la main d’œuvre, sans recours pour les travailleurs, à ces changements : le CDI, les 35h, les freins aux licenciements sont autant d’obstacles qu’il faut supprimer. Le gouvernement pour y répondre a choisi la même méthode que pour la suppression des communes : le droit reste sur le papier mais est vidé de sa substance dans les faits.

Pour ces raisons, l’adoption de la Loi ne créera pas d’emplois. Elle en supprimera même, puisqu’elle facilitera les licenciements. Elle obligera à travailler plus, avec des heures supplémentaires moins payées.

Rejoignez les 1 200 000 signataires :

https://www.change.org/p/loi-travail-non-merci-myriamelkhomri-loitravailnonmerci

Prochain article : le référendum d’entreprise.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s