Retour sur la BIENNALE D’ICI et D’AILLEURS

Samedi 4 et dimanche 5 juin, la Compagnie du Grabuge, chargée de la 2ème biennale de Maurienne, produisait le résultat de son travail avec des dizaines d’habitants de la vallée, dont de nombreux étaient  venus de « Porte de Maurienne ».

Que ce soit à St Julien Montdenis ou, 15 jours plus tard, à Rivoli, le résultat fut d’abord une émouvante tranche d’humanité et d’optimisme.

géraldine et Reno 3

St Julien Montdenis . Répétition 

 

Rivoli groupe 2

Rivoli . Avec les danseurs de la Cie EgriBiancodanza

Nous aurions aimé, bien entendu, des intermèdes musicaux plus longs, ou une plus grande diversité des textes, ou encore une mise en scène plus travaillée, mais la qualité des productions et le bonheur évident des participants ont vite gommé tout le reste.

 

Il parait que certains élus n’auraient pas apprécié le thème : l’immigration.

Pourtant, ils auraient quelques leçons à prendre de la Compagnie du Grabuge qui est allée au devant des gens pour créer, avec eux, en acceptant que leur apport puisse faire évoluer son projet initial.

Oui, faire avec les gens, ne pas décider à leur place … A quand un cahier des charges de ce type pour les élus ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s